Se loger dans des conditions décentes ne nuit en aucune manière à l'école de la République

Publié le par Collectif Front de gauche

Mme Lecoufle a approuvé la loi Darcos-UMP en 2008 et pétitionne en 2014 contre les rythmes scolaires en invoquant les difficultés d'accueillir les nouvelles familles et leurs enfants. Au lieu d'exiger les moyens pour l'école de la République et pour notre ville, elle laisse les parents dans l’inquiétude pour la rentrée prochaine, regrette la construction des logements sociaux et contracte des emprunts supplémentaires.

Qu'adviendra-t-il aux enfants qui trouveront porte close le mercredi ?

La réalité, c'est que la maire UMP n'a pas de solution. La réalité c'est qu'elle fait le pari que tout explose à la rentrée au lieu de faire ce qu'elle a à faire comme garante de la République à l'échelle de notre ville. Cette attitude est proprement irresponsable...

 Se loger dans des conditions décentes ne nuit en aucune manière à l'école de la République

Commenter cet article